LE SOMMEIL C’EST LA SANTE !

24 ANS, SOIT 1/3 DE NOTRE VIE : C’EST LE TEMPS QUE NOUS PASSONS A DORMIR.

ÉLÉMENT DÉTERMINANT POUR BIEN VIVRE, LE SOMMEIL C’EST LA SANTE !

Le sommeil a toujours eu une importance fondamentale et l’homme s’est toujours préoccupé de sa literie. Bien avant l’oreiller, le matelas à ressort ou en mousse, la notion de confort
était bien différente.

Voyage à travers l’histoire de la literie avec Pascal Dibie, auteur du livre « Ethnologie de la chambre à coucher ».

L’histoire de la literie est riche. L’homme s’est toujours préoccupé de son confort nocturne. Les Égyptiens possédaient un mobilier dépouillé mais confortable : lits en bois de pin équipés de bandes de toile comme base de sommier.

En Grèce, Ulysse avait aménagé son lit dans un olivier : un cadre de bois équipé de sangles, une natte de jonc, un oreiller et une couverture.

À Rome, la majorité des lits était des grabats aménagés dans des alcôves, juste recouverts de paillasses.

DU LIT 14 PLACES AU LIT 2 PLACES…

Au Moyen-Age, les lits collectifs existaient pour dix à quatorze personnes dans la haute noblesse. Ces lits étaient immenses.

Le lit à deux places a émergé en même temps que la conjugalité : une paillasse, puis un matelas garni de laine ou de coton. Sur ce lit, on mettait un linceul (drap en lin) puis des couettes. Enfin, le chevet était réservé à la tête.

C’est de cette époque que date tout le vocabulaire technique de la literie.

XIXE SIÈCLE : LE LIT, CENTRE DE TOUTES LES ATTENTIONS

On aère, on dépoussière, on ouvre… La literie doit pouvoir être déplacée, on remplace le bois par du fer. C’est en 1950 que la chambre à coucher est réorganisée. Le lit est placé à 60 cm du mur,
la chambre doit faire 9m², la fenêtre 1/6e de la surface de la chambre, etc. C’est en 1975 que l’on commence à se débarrasser des vieux lits hérités des parents, pour acheter un lit neuf, on recherche le confort total.

Les pratiques ont changé. Au XXIe siècle, on fait bien autre chose que dormir dans un lit : téléphone, musique, télévision, repas, discussion, il est devenu un nouveau lieu de vie.

LE CHOIX D’UN MATELAS ADAPTE A SA MORPHOLOGIE EST UN INVESTISSEMENT FORME ET BIEN-ETRE !

Le saviez-vous ? Le matelas supporte 2/3 du poids du corps du dormeur !

LE SOMMEIL C’EST LA SANTE !

Il n’y a pas de technologie meilleure qu’une autre, à chacun de trouver la sienne. !

LE LATEX est doté d’une forte densité (en moyenne 75 kg/m3) et s’adapte à la colonne vertébrale pour un bon repos.

LA MOUSSE garantit un confort satisfaisant à condition que sa densité atteigne au moins 30 à 40 kg/ m3. Elle est adaptée aux personnes préférant un couchage ferme ou extra ferme.  Evitez néanmoins les produits trop fins (moins de 10 cm) car ils s’usent trop vite.

LES RESSORTS : il en existe trois principaux types.

• Les ressorts biconiques conviennent aux personnes corpulentes ou qui bougent beaucoup pendant leur sommeil.

• Les ressorts ensachés améliorent le soutien de votre corps par la quantité de ressorts et le nombre plus ou moins élevé de points de contact.

• Les ressorts en fil continu assurent une bonne aération du matelas et une indépendance de couchage (les mouvements de votre partenaire ne vous gêneront pas pendant la nuit).

LE RÔLE DU SOMMIER

Le saviez-vous ? Notre corps perd chaque nuit en moyenne 1/2 litre d’eau

Le vrai confort de votre literie passe par un bon sommier. Son choix est très important car il absorbe 1/3 des efforts subits par le matelas et contribue ainsi à l’optimisation du confort et à l’augmentation de la durée de vie du matelas.

Le sommier vient alors en renfort et absorbe le 1/3 restant des efforts mécaniques.

Conseils : pour qu’un sommier remplisse pleinement son rôle d’amortisseur, il doit être :

Ferme pour absorber le poids sans se déformer et servir de support au matelas

Parfaitement plat ni creux ni bombé pour ne pas déformer le matelas

Dynamique pour un bon amortissement

Par ailleurs notre corps perd chaque nuit en moyenne 1/2 litre d’eau. Utiliser un sommier favorise la ventilation et donc l’hygiène de la literie. Il est en outre souhaitable d’assembler sommier et matelas de la même marque car les fabricants optimisent l’ensemble matelas/sommier… Il contribue ainsi à l’optimisation du confort et à l’augmentation de la durée de vie de votre literie.

MATELAS + SOMMIER : TROUVER LA BONNE ADÉQUATION

La compatibilité du matelas et du sommier est essentielle pour une bonne literie et dans ce domaine, rien n’est laissé au hasard : chaque type de matelas doit être associé à un sommier bien spécifique pour gagner (et surtout ne pas perdre) en efficacité.

C’est pourquoi il est impératif de renouveler le sommier en même temps que le matelas.

UNE LITERIE DE RELAXATION QUI S’ADAPTE AUX DIFFÉRENTES SITUATIONS ET ACTIVITÉS PRATIQUÉES DANS VOTRE LIT ? ,C’EST POSSIBLE.

Grand confort et santé assurés ! Alors, lire, manger, travailler… au lit, pourquoi pas ? Lit fixe ou électrique : à vous de choisir !

On les appelle les TPR (Tête et Pieds Relevables) ou literies de relaxation. Ils sont plébiscités par les consommateurs adeptes du confort. Et pour cause ! Ils sont avant tout conçus pour apporter

détente et relaxation grâce à une surélévation des jambes.

La motorisation permet d’adopter un grand nombre de positions et de moduler son lit électrique à sa convenance. Le réglage des différentes positions du lit peut se faire, selon les modèles, manuellement, avec une télécommande électrique ou avec votre «smartphone» !

L’OREILLER : NÉCESSITE OU DÉCORATION ?

L’oreiller est le complément indispensable au confort. Idéalement, pendant le sommeil, tête et cou doivent se trouver dans la même position que lorsque nous sommes debout, c’est- à-dire alignés l’un par rapport à l’autre. Or, en position allongée, la tête a tendance à tomber en formant un angle propre à engendrer un torticolis. En soutenant les vertèbres cervicales et en répartissant le poids de la tête, l’oreiller permet la décontraction des muscles et du rachis tout en favorisant la circulation sanguine.

LE SOMMEIL C’EST LA SANTE !

Ne négligez pas la qualité de la literie de vos enfants. Dès que l’enfant quitte son berceau, il faut lui donner une literie de bonne qualité.

Un couchage ferme, mais sans dureté, comme pour l’adulte est le plus indiqué pour le dos et la colonne vertébrale.

Trop souvent, et parce que l’enfant s’adapte en apparence à toutes sortes de literie, on ne se préoccupe pas assez des qualités de son matelas et de son sommier. Or chez les jeunes une partie de la croissance se fait pendant la nuit et les mauvaises positions du sommeil donneront des problèmes de dos à l’âge adulte.

LE SOMMEIL C’EST LA SANTE !

N’ACHETEZ JAMAIS UNE LITERIE SANS L’AVOIR ESSAYÉE !

L’essai du matelas doit être effectué sur le sommier que l’on souhaite acheter, ou si l’on conserve son ancien sommier sur un sommier de technologie équivalente. Si vous vivez en couple, il est impératif que vous choisissiez ensemble votre lit !

RESPECTEZ VOS RITES ENDORMISSEMENT: TOILETTE, LECTURE …

Quand vous éteignez, visualisez un bon souvenir ou un projet agréable, vos futures vacances par exemple. Essayez d’avoir des horaires réguliers et privilégiez votre premier cycle de sommeil.

Plus d’infos sur : http://www.infoliterie.com/

Pin It

Un commentaire to “LE SOMMEIL C’EST LA SANTE !”

  1. Maliterie

    Votre article est intéressant et plutôt complet. J’ajouterai au sujet de la literie relaxation qu’elle est conseillé pour les personnes qui ont des difficultés pour se lever, pour les personnes qui souffrent du dos ou de problème de circulation sanguine.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>