Décret du 16/07/2014 – Prêt à taux zéro – Travaux de rénovation énergétique des logements

 

Getty Images/iStockphoto

Getty Images/iStockphoto

Décret n° 2014-812 du 16 juillet 2014 pris pour l’application du second alinéa du 2 de l’article 200 quater du code général des impôts et du dernier alinéa du 2 du I de l’article 244 quater U du code général des impôts

Publics concernés :

Les personnes physiques propriétaires, locataires ou occupants à titre gratuit de leur résidence principale qui y effectuent des dépenses en faveur des économies d’énergie et du développement durable ouvrant droit au crédit d’impôt prévu à l’article 200 quater du code général des impôts et les entreprises effectuant les travaux concernés.

Les personnes physiques ou les syndicats de copropriétaires, propriétaires d’un logement utilisé ou destiné à être utilisé en tant que résidence principale qui y effectuent des dépenses en faveur des économies d’énergie et du développement durable ouvrant droit à des avances remboursables sans intérêts destinées au financement de travaux de rénovation afin d’améliorer la performance énergétique des logements anciens.
Objet :

Préciser la liste des dépenses éligibles au crédit d’impôt relevant de l’article 200 quater du code général des impôts ou aux avances remboursables sans intérêts relevant de l’article 244 quater U du code général des impôts et pour lesquelles le respect de critères de qualification est exigé pour l’entreprise ayant procédé à la fourniture et à l’installation des équipements, matériaux et appareils et de définir les conditions et modalités selon lesquelles cette qualification est obtenue par l’entreprise.


Entrée en vigueur :

Les dispositions de mise en œuvre relevant de l’article 200 quater du code général des impôts s’appliquent au 1er janvier 2015 en France métropolitaine et au 1er octobre 2015 en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à La Réunion et à Mayotte.

Les dispositions de mise en œuvre relevant de l’article 244 quater U du code général des impôts s’appliquent au 1er septembre 2014 en France métropolitaine et au 1er octobre 2015 en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à La Réunion et à Mayotte.


Notice :

Le second alinéa du 2 de l’article 200 quater du code général des impôts issu de l’article 81 de la loi n° 2011-1977 du 28 décembre 2011 de finances pour 2012 et modifié par l’article 74 de la loi n° 2013-1278 du 29 décembre 2013 de finances pour 2014, prévoit que, pour garantir la qualité de l’installation ou de la pose des équipements, matériaux et appareils, un décret précise les travaux pour lesquels est exigé, pour l’application du crédit d’impôt, le respect de critères de qualification de l’entreprise. Le présent décret fixe la liste des travaux concernés et les critères de qualification requis des entreprises.

Le dernier alinéa du 2 du I de l’article 244 quater U du code général des impôts prévoit que, pour garantir la qualité de l’installation ou de la pose des équipements, matériaux et appareils, un décret précise les travaux pour lesquels est exigé, pour le bénéfice des avances remboursables sans intérêts, le respect de critères de qualification de l’entreprise. Le présent décret fixe la liste des travaux concernés et les critères de qualification requis des entreprises.

Pour consulter le décret cliquer ici

http://www.direct-produit.fr/node/4752

Pin It

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>