L’Immobilier touristique, un secteur qui ne connait pas la crise,

Depuis le début de la crise qui sévit sur notre planète depuis déjà plus de 5 ans, un seul secteur sort son épingle du jeu en France, c’est le Tourisme.

En effet, dans l’hexagone, l’industrie du tourisme résiste à la tempête. Les derniers chiffres viennent tout juste de sorti et sont très encourageants. Malgré la crise, le tourisme a progressé en 2012.

Avec la crise, les ménages n’ont plus forcément les moyens de partir à l’étranger, c’est pourquoi, nombreux sont ceux qui se rabattent sur la France pour leur vacances. Nos belles régions françaises ont la côte auprès des touristes français, mais pas seulement. En effet, la fréquentation étrangère, y est pour beaucoup, dans la progression du secteur sur l’année 2012.

C’est fort de ce constat, que l’on peut se demander si acheter un commerce touristique ne pourrait pas s’avérer être un excellent investissement immobilier.

Pour devenir propriétaire d’un hébergement touristique, deux solutions s’offrent à vous :

– Soit reprendre une activité déjà existante

– Soit démarrer une activité touristique de zéro

Dans le premier cas, sachez, que nos belles régions françaises, regorgent de biens immobiliers de type gîte, chambre d’hôtes, camping, hôtel/restaurant, à vendre ou à reprendre. Si vous recherchez un bien de ce type, je vous conseille d’aller jeter un coup d’oeil sur ce site internet qui recense de nombreuses annonces.

Dans le deuxième cas, tout est à faire ou presque. Soit vous achetez un mas, ou une maison que vous allez retaper, et transformer en un gîte, une chambre d’hôtes etc… Soit, ce qui est plus rare, vous achetez un terrain et afin de construire entièrement votre bien pour y créer ensuite un commerce touristique.

Si vous n’avez pas les moyens financiers pour réaliser votre rêve, pourquoi ne pas vous tourner vers la location gérance, ou la gérance salariée !

Pin It

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>