Quand un chat fait monter les prix de l’immobilier

En immobilier, le coup de cœur, ça tient parfois à pas grand-chose : une piscine, un grand garage, une terrasse peuvent faire la différence. Tout comme un chat.

Ainsi, lors de la vente de leur maison de la banlieue de Melbourne, en Australie, Fran et Michael Perceval ont eu l’agréable surprise de recevoir une proposition d’achat un peu particulière, supérieure de 100 000 dollars australiens au prix – déjà élevé – qu’ils demandaient. Le bien devrait finalement se vendre pour 2,2 millions de dollars. La cause de cette surenchère ? Le chat de la famille, avec lequel l’enfant des acquéreurs s’était lié d’amitié lors des visites du bien.

Glen Coutinho, l’agent immobilier chargé de la transaction n’en est toujours pas revenu : interrogé par le Herald Sun, il confiait récemment à propos de cette vente avoir « déjà rencontré beaucoup de gens qui étaient prêts à lâcher leur partenaire, mais leur animal de compagnie, jamais ».

http://www.lavieimmo.com/insolite/quand-un-chat-fait-monter-les-prix-de-l-immobilier-29006.html?utm_content=buffer7df07&utm_medium=social&utm_source=plus.google.com&utm_campaign=buffer

Pin It

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>